Economie

Univpop : Une première rencontre qui a donné la pêche !

Univpop : Une première rencontre qui a donné la pêche !
Crédit : Albertville infos/Damien Boussicut

L’Université Populaire d’Albertville organisait le jeudi 30 mai, au Campus des métiers de la Montagne chemin des trois poiriers à Albertville, « Les rencontres qui donnent la pêche« .

Autour de 4 jeunes entrepreneur(e)s savoyard(e)s, les échanges ont été riches avec le public, majoritairement composé de chefs d’entreprises également, « ce n’est pas le public habituel d’UnivPop, c’est bien, on attire des gens différents selon les thèmes » relevait Eric Rousseau président de l’Université Populaire d’Albertville et initiateur du projet « Les rencontres qui donnent la pêche ». Le thème pour cette grande première était : « Je suis jeune et j’entreprends ! ».

Devant ce public particulièrement intéressé venu nombreux, quatre jeunes donc :

Mélodie Dupré, gérante de la société Gérante de la société Hypso Consulting conseil en stratégie, développement commercial, finance, gestion de projets, transformation digitale et management de l’innovation.

Thibaud Ughetto, président-fondateur de la société I Feel Wood en 2022, atelier de gravure et découpe laser sur bois installé à Albertville.

Allan Kinic, gérant de l’agence de communication et marketing digital Kinic basée au Bourget-du-Lac (73), expert en cybersécurité et formateur auprès d’écoles supérieures.

Sophie Hallier, fondatrice de la marque « L’armure française » dorsales homologuées pour la protection à l’impact pour le sport.

En plus de tout ce petit monde, deux entrepreneurs d’expériences sont venus apporter leur regard sur cette jeunesse qui entreprend.

Il s’agit de Jean-Francois Tivoly, ancien président de la société éponyme basée à Tours-en-Savoie et Hervé Bernaille, consultant en stratégie d’entreprises/fusions et acquisitions, co-fondateur d’UnivPop et adjoint délégué aux finances, à l’économie sociale et solidaire et aux nouvelles technologies à la ville d’Albertville, 9ème vice-président de la communauté d’agglomération Arlysère en charge des Nouvelles Economies, des économies circulaires et de la Smart Agglo, les mentors d’un soir.

Jean-François Tivoly et Hervé Bernaille - Univpop : Une première rencontre qui a donné la pêche !

Etaient également présent, Jean-François Brugnon, adjoint délégué à l’éducation et à la formation, Alain Mocellin, conseiller municipal, ainsi que Frédéric Burnier Framboret, le maire d’Albertville.

Ce dernier, également chef d’entreprise, à la tête de la société Mesur’Alpes (40 salariés), entreprise de géomètres experts, « a entrepris vers les 30/35 ans mais plus par amusement au départ » et quand on lui demande quelle qualité il faut pour créer son entreprise, il répond du tac-o-tac « il faut avoir le feu intérieur pour entreprendre ».

Frédéric Burnier Framboret maire d'Albertville - Univpop : Une première rencontre qui a donné la pêche !

L’hôte du soir, Christophe Rousset, chargé de mission pour le Campus des métiers de la Montagne, a également pu présenter les lieux dédiés aux organismes de formation.

Ensuite, les discussions ont eu lieu entre les différents intervenants et les gens présents dans la salle, sous la direction d’Eric Rousseau qui menait les débats.

Les questions ont été nombreuses, toujours avec bienveillance, pour les quatre jeunes gens présents face au public.

Pourquoi devenir entrepreneur plutôt que salarié ? « L’envie d’indépendance, de créer quelque chose, développer un projet à nous ».

Est-ce difficile d’être entrepreneur ? « On essaie d’avoir une vie saine, d’être organisé, car cela prend énormément de temps au quotidien ».

Les réponses étaient unanimes, et aussi précises que les questions.

Après 2 heures d’échanges riches et variés, les acteurs de la soirée se quittaient avec la pêche ! Et c’était bien là le but de cette grande première qui en appellera d’autres, probablement en Septembre prévenait Eric Rousseau. Le rendez-vous est pris !

Laisser un commentaire